Tarif capacitaire

Comment limiter mes frais d’électricité suite au tarif capacitaire ?

Comme tous les consommateurs résidant en Flandre vous paierez à compter du 1er janvier 2023 un tarif capacitaire comme composante de votre facture d’électricité. Vous pouvez limiter la part de ce tarif en répartissant votre consommation d’électricité. Dans cet article, nous vous expliquons comment maîtriser votre facture d’énergie si vous possédez un véhicule électrique et une borne de recharge à domicile.

Eneco

Le tarif capacitaire est calculé sur la base de vos pics de consommation et de votre consommation d’électricité générale. Pour limiter la part du tarif capacitaire sur votre facture il est important d’éviter les grands pics de consommation. Pour cela, vous pouvez :

  1. Avoir avant tout une bonne vue d’ensemble de votre consommation d’énergie.

  2. Une bonne connaissance de votre consommation vous permet de limiter vos pics de consommation d’électricité. En répartissant votre consommation, vous réduisez vos frais d’électricité.

Voici quelques conseils pour avoir une bonne connaissance de votre consommation énergétique et pour répartir facilement votre consommation.

Connaître votre consommation d’électricité

Votre compteur digital indique à quels moments se produisent vos pics de consommation. Si vous souhaitez répartir votre consommation électrique pour éviter ces pics, un compteur digital est indispensable. Sur le site web de la VREG vous pouvez calculer comment l’installation d’un compteur digital impacte le tarif capacitaire.

En outre, votre gestionnaire de réseau ne peut pas calculer de tarif capacitaire si vous ne possédez pas de compteur digital. Si vous avez un compteur analogique, le gestionnaire de réseau calculera le tarif capacitaire sur la base d’une moyenne de pics de consommation.

Répartir votre consommation

Si vous rechargez votre véhicule électrique à domicile, vous pouvez répartir votre consommation d’énergie de plusieurs façons. Vous pouvez limiter vos pics de consommation en limitant la puissance de votre véhicule ou celle de votre borne de recharge.

1. Limiter la vitesse de recharge de votre véhicule électrique ou hybride

L’application ou l’ordinateur de bord de certains véhicules électriques ou hybrides permettent de réduire leur vitesse de recharge. Vous pouvez modifier ce paramètre chaque jour en fonction de vos besoins.

2. Plafonnement statique de votre borne de recharge

Pour plafonner votre borne de recharge nous réduisons sa puissance maximum de recharge. Votre véhicule se rechargera moins rapidement et produira ainsi un pic moins élevé. Cette intervention est plutôt définitive.

3. Plafonnement dynamique de votre borne de recharge

Avec cette option plus astucieuse, votre borne adapte sa puissance de recharge automatiquement selon le volume d’électricité que vous utilisez dans votre habitation à ce moment-là. Si votre lave-vaisselle, votre four ou votre sèche-linge sont activés, la vitesse de recharge de votre véhicule diminuera automatiquement. À l’opposé, si vous n’avez qu’une seule lampe allumée chez vous, votre véhicule se rechargera plus rapidement. Vous pouvez donc toujours recharger votre véhicule pendant que vous utilisez d’autres appareils électriques. Lorsque vous utilisez peu d’électricité, généralement la nuit, la batterie de votre véhicule se rechargera le plus vite. Cette technique tient également compte de l’apport énergétique de vos panneaux solaires.

4. Combiner 1 et 3

C’est la combinaison idéale. Dans ce cas, la recharge de votre véhicule tient compte des autres appareils énergivores de votre habitation sans jamais dépasser le seuil maximum que vous avez paramétré. Vous pouvez aussi choisir de combiner les options 2 et 3 mais cette solution est plus définitive.

5. Exemple

Grafiek capaciteitstarief

L’exemple ci-dessus montre comment vous pouvez économiser en répartissant votre consommation avec et sans borne de recharge par rapport à une consommation sans répartition. L’utilisation d’une borne de recharge « intelligente » avec Load Balancing permet l’économie la plus importante.

L’exemple se base sur une famille qui vient d’acquérir un véhicule électrique avec une borne de recharge domestique d’une puissance de 7,36 kW.

Option 1 : sans répartition

Si la famille recharge son véhicule électrique à puissance maximum pendant que des appareils électroménager fonctionnent, le pic mensuel moyen sera estimé à 12,26 kWh. Dans ce cas, la facture d’électricité sera plus élevée qu’avant l’entrée en vigueur du tarif capacitaire.

Option 2 : répartition de la consommation

Si la famille recharge son véhicule électrique la nuit, quand la plupart des appareils électriques de la maison sont éteints, le pic mensuel moyen sera inférieur (7,36 kWh selon le simulateur). Dans ce cas, la famille paiera moins de frais de réseau.

Option 3 : répartition et adaptation optimale

Si la famille fait installer une borne de recharge « intelligente », celle-ci répartira automatiquement la consommation électrique. Dans ce cas, le simulateur estime que le pic mensuel moyen passera à 4,9 kWh in. Ainsi, les frais de réseau sont encore plus réduits.

Bien sûr, une baisse de la consommation générale aura aussi un effet positif sur la part du tarif capacitaire et sur la facture énergétique totale.

Le tarif capacitaire

Le tarif capacitaire est une nouvelle façon de calculer une partie des frais de distribution de l’électricité. Auparavant tout le monde payait un montant fixe. À partir de janvier une nouvelle méthode de calcul sera utilisée. Ainsi, vous payerez moins si vous répartissez votre consommation et si vous évitez les pics. Vous payerez plus dans le cas contraire. Votre gestionnaire de réseau définit le tarif capacitaire en se basant sur les pics mensuels moyens. Le seuil minimum est toujours de 2,5 kW. Sur le site web de la VREG vous pouvez calculer l’impact du tarif capacitaire sur votre facture énergétique.

Les frais de distribution servent à l’installation et à l’entretien du réseau de distribution de l’électricité. Les frais de distribution sont une composante de votre facture énergétique. Vous payez ces frais à votre fournisseur d’électricité qui les paye ensuite au gestionnaire de réseau.

Pourquoi un tarif capacitaire ?

L’utilisation du réseau électrique produit de plus en plus de pics de consommation. Pour éviter des investissements onéreux dans le réseau, la VREG (le régulateur flamand de l’énergie) privilégie la répartition de la consommation d’électricité et ainsi éviter les pics. Pour stimuler cette répartition, un tarif capacitaire est mis en place.

    Questions fréquentes